Enki Bilal
Scénariste et illustrateur de BD français

Enki Bilal voit le jour en Yougoslavie. Il y passe dix ans de sa vie avant de rejoindre son père à Paris. Après un passage aux Beaux-Arts, il se découvre un penchant sans précédent pour la bande dessinée. Il publie alors 'Le bol maudit' dans le journal'Pilote'. Il y rencontre Pierre Christin, scénariste, avec lequel il entretient une fructueuse collaboration : ils réalisent ensemble plusieurs ouvrages pour les éditions Dargaud et Autrement. En 1989, Enki Bilal termine son premier film, 'Bunker Palace Hôtel' , avec à l'affiche Jean-Louis Trintignant et Carole Bouquet. Loin de délaisser le monde de la BD, il poursuit avec 'Froid équateur', considéré comme l'un des meilleurs livres de l'année par le magazine 'Lire'. Cette intrusion de la B.D. dans un palmarès littéraire est une sorte d'événement. Puis il se consacre à un autre long métrage : 'Tykho Moon'. Enki Bilal, véritable visionnaire aussi pessimiste que doux rêveur, est un des grands de notre temps.

 


Enki Bilal / Repères biographiques ( wikipedia.org )

Né le 7 octobre 1951 à Belgrade, en République fédérale socialiste de Yougoslavie, d'un père bosniaque et d'une mère tchèque. 1960 : Déménagement à Paris avec sa famille.

1972 : Après un passage éclair aux Beaux-Arts, Enki Bilal publie sa première histoire, « Le Bol maudit », dans le journal Pilote.

1975 : Publication de son premier album, La Croisière des oubliés, sur un scénario de Pierre Christin.

1979 : Publication des Les Phalanges de l'Ordre Noir, sur un scénario de Pierre Christin.

1980 : Première série personnelle, dans Pilote, La Foire aux immortels. La seconde partie, La Femme piège, est éditée en album en 1986. Parallèlement, la collaboration entre Bilal et Christin se poursuit. Ils réalisent notamment, pour les éditions Dargaud et Autrement, plusieurs ouvrages d'illustrations et de photos détournées (Los Angeles, L'Étoile oubliée de Laurie Bloom ; Cœurs sanglants).

1982 : Enki Bilal dessine sur verre une partie des décors de La Vie est un roman, film d'Alain Resnais. Deux ans plus tôt, il avait signé l'affiche d'un autre film du même, Mon oncle d'Amérique. 1985 : Il fait des recherches graphiques pour Le Nom de la rose, le film de Jean-Jacques Annaud d'après le roman d'Umberto Eco.

Janvier 1987 : Bilal obtient le Grand Prix du 14e Salon international de la bande dessinée d'Angoulême. 1989 : Enki Bilal termine son premier film, Bunker Palace Hôtel, avec notamment Jean-Louis Trintignant et Carole Bouquet. Cette même année, Les Humanoides associés publient Exterminateur 17, prépublié en 1978 dans les pages de Métal hurlant, sur un scénario de Jean-Pierre Dionnet.

Juin à novembre 1990 : Les Humanoïdes associés rééditent l'ensemble des œuvres de Bilal publiées auparavant aux éditions Dargaud : Mémoires d'outre-espace, La Croisière des oubliés, Le Vaisseau de pierre, Les Phalanges de l'Ordre noir, Partie de chasse, ainsi que Cœurs sanglants et autres faits divers. 1990 : Bilal dessine les décors et costumes de Roméo et Juliette de Prokofiev, sur une chorégraphie de son ami Angelin Preljocaj.

Novembre 1991 : Opéra bulle, deux mois d'exposition à la Grande Halle de La Villette, à Paris.

1990 : Il dessine les décors et costumes d'O.P.A. Mia, un opéra de Denis Levaillant créé au Festival d'Avignon. 1992 : Exposition Transit à la Grande Arche de la Défense, à Paris. Septembre 1993 : Le dernier volet de La trilogie Nikopol, Froid Équateur, est élu meilleur livre de l'année, tous genres confondus, par le magazine de Bernard Pivot, Lire. Une première dans l'histoire de la bande dessinée.

1994 : sortie de l'album Bleu sang, reprenant les personnages de la trilogie Nikopol. Septembre 1996 : Parution de Mémoires d'autres temps, réédition augmentée du Bol maudit et de Crux Universalis.

Février 1997 : Sortie française de Tykho Moon, le deuxième long métrage d'Enki Bilal. 22 septembre

1998 : Publication du Sommeil du Monstre, premier volume de sa Tétralogie du Monstre.

2003 : Publication de 32 décembre, second volume de sa Tétralogie du Monstre.

21 mars 2004 : sortie du troisième film de Bilal : « Immortel, ad vitam », Adaptation de La trilogie Nikopol, mélangeant 3D et acteurs réels, avec Linda Hardy, Charlotte Rampling, Yann Collette, Thomas Kretschmann, Frédéric Pierrot.

Mai 2006 : il crée l'illustration du timbre de France Europa sur le thème de l'intégration.

3 mai 2006 : Publication de Rendez-vous à Paris, troisième volet de sa Tétralogie du Monstre.

23 mars 2007 : Publication de Quatre?, quatrième volet, suite et fin de sa Tétralogie du Monstre.



www.enkibilal.com